Archives de Tag: logement courte durée

Mission logement à Nantes

Comme vous le savez, je dois travailler à Presse Océan à Nantes du 7 mai à la fin juin. Pour l’heure, je n’ai toujours pas trouvé de logement. Ma mission du jour donc (avant de commencer demain à la rédaction de Saint-Nazaire), dégoter un logement pas trop cher pour deux mois.

J’ai repéré quelques logements sur mon indéfectible ami : leboncoin.fr Petit tour d’horizon des offres qui me semblent pertinentes :

  • Chambre dans une colocation. Maison de 130m² avec jardin. 265€
  • Chambre dans colocation. Maison avec jardin. Pour mai et juin. 280€ charges comprises.
  • Colocation de 4 chambres à La-Chapelle-sur-Erdre. Maison de 165m². 250€
  • Colocation à la Chapelle-sur-Erdre. Maison avec jardin arboré. 290€ charges comprises.
  • Colocation à la semaine (80€) ou au mois (260€) dans appartement à Nantes avec jardin.

Autre solution de logement, les foyers pour jeunes travailleurs (FJT). Problème, je ne suis plus vraiment une jeune travailleuse, puisque j’ai 26 ans. J’ai trouvé quand même ceci : un logement conventionné dans l’agglomération nantaise pour jeunes travailleurs de 16 à 30 ans. J’ai rempli le formulaire en ligne, mais je vais peut-être bien passer un coup de fil si je n’ai pas de réponse d’ici demain.

Réponses…

Je dois aller visiter une coloc à La Chapelle-sur-Erdre ce soir à 20h. 300€ toutes charges comprises. Il y a un grand jardin. Petit hic : il y a aussi un chien, un cocker. Moi ça ne me pose pas de problème, mais ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que je voyage avec mon chat. Tintin ne sortait jamais sans Milou, Obélix sans Idéfix, moi c’est Booba.


Mon logement à Saint-Nazaire

Saint-Nazaire. Ça y est, j’y suis.

Quand on décroche un contrat court, pas évident de trouver un logement. Heureusement, internet est là. Pour ma part, je trouve que la colocation est la meilleur solution. Se retrouver seule dans 15m², dans une région qu’on ne connaît pas, faut avouer que ça peut foutre les boules les premiers jours. Surtout si par malheur, ça se passe mal au boulot.

La colocation

La coloc offre de multiples avantages. D’une part, on peut rencontrer plus facilement des personnes. Des jeunes souvent. D’horizons divers. C’est l’occasion de partager une bouffe le soir, de parler de ta journée. Si en plus les coloc connaissent la ville, c’est plus facile de trouver un bar sympa, voire même, quand on est journaliste, de dégoter des sujets.

Autre avantage, habiter une maison avec jardin pour le prix d’un appartement en centre ville. A Castres par exemple, je payais 250€ par mois toutes charges comprises pour une chambre dans une maison avec jardin, tout équipée : lave-linge, lave-vaisselle…

Studio ou chambre chez l’habitant

Pour Saint-Nazaire, c’était un peu plus tendu. Je suis en poste pour deux semaines. Une solution : un studio ou une chambre chez l’habitant à la nuitée ou à la semaine. On en trouve assez facilement sur leboncoin.fr.

Perso, j’ai trouvé un studio de 25m². Un canapé, table de salon, lit une personne, bureau, armoire, cuisine avec cafetière, micro-ondes et vaisselle. Le petit plus : il est situé à 3 minutes à pied de mon agence et à 5 minutes de la plage. Le tout pour 110€ la semaine toutes charges comprises. Le propriétaire demande juste un chèque de caution de 150€, mais qu’il n’encaisse pas, sauf en cas de problème.

Pour Nantes, où je dois passer deux mois, je suis en quête d’une colocation. J’en ai visité une hier après-midi trouvée sur le site appartager.com Les gens y sont vraiment très cool. J’étais invitée à rester manger barbecue le soir. Problème : 350€ par mois toutes charges comprises, mais le propriétaire demande une caution de 500€. Impossible pour moi de sortir cette somme. Je vais donc repasser des coups de fil demain. Mais je ne désespère pas. Enfin si, un peu. Mais ça va aller.

A vous de choisir la solution qui vous convient le mieux...